Intervention gendarmerie – Sensibilisation aux arnaques

Le mardi 24 mai, les gendarmes du Cheylard organisent une réunion d’information à Belsentes. Les consignes et conseils qui seront communiqués ont pour but de déjouer les arnaques diverses dont chacun peut être victime. Ce sont les membres du Club des bruyères qui les accueilleront à 14 heures dans leur salle associations à Saint Julien Labrousse. Entrée à l’arrière de la salle des fêtes. La réunion est ouverte à tous. Renseignements au 0427613411

Cérémonie du 8 mai 2022

“Une pensée pour la fin de la guerre, une pensée pour la paix.

Le 8 mai, Belsentes a honoré ses morts pour la France. Une cérémonie de commémoration, en présence du nouveau maire, Dominique Bresso, s’est tenue à 11h devant le monument aux morts de Saint Julien Labrousse, en présence d’habitants de la commune. “

Nouveau tri depuis janvier !

Certains se sont trouvé perplexes devant les conteneurs jaunes (plus de conteneurs bleus!?!) en ce début d’année. Voilà des années que nous nous efforcions de séparer les papiers et cartons, des plastiques, aluminium et autres métaux. Il faudrait maintenant tout mélanger ! Étrange façon de trier !

La faute à la rénovation du centre de tri de Valence. Il a été nouvellement équipé d’un système de tri  « multimatériaux ». Ce dernier permet de faire un tri en aval de la collecte de manière plus efficace, avec moins de risque d’erreur. Il permet aussi de faire des économies en optimisant le remplissage des conteneurs et en réduisant le coût du transport avec un ramassage des deux conteneurs à la fois par un seul camion.

Ce sont de nouvelles habitudes à prendre, parmi d’autres. Nous apprenons peu à peu à réduire nos quantité de déchets, à utiliser moins d’emballage, à acheter d’avantage en vrac. Un ensemble de gestes qui réduit notre impact sur l’ environnement et améliore la qualité de vie de chacun.

Voici les nouvelles consignes de tri :

Consignes de tri

Poursuite des travaux … Le déploiement de la fibre optique à Belsentes

Le déploiement de la fibre optique à Belsentes

 Piloté par le Syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique (ADN), pour le compte des Départements de l’Ardèche et de la Drôme, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et des intercommunalités du territoire, avec le soutien de l’État et de l’Europe, le déploiement de la fibre optique à la maison (FTTH) se poursuit en Ardèche et en Drôme.

 A Belsentes, un premier secteur d’environ 70 foyers ou locaux d’activités a déjà été déployé par ADN avec les communes voisines de Saint-Michel-d’Aurance, Saint-Cierge-sous-le-Cheylard, Le Cheylard etc.  A date, 20 foyers ont souscrit un abonnement fibre auprès d’un opérateur fournisseurs d’accès à Internet et profitent aujourd’hui des services à Très Haut Débit.

Pour savoir s’ils sont éligibles à la fibre, les habitants peuvent tester leur éligibilité sur l’outil « A quand la fibre chez moi ? » : https://www.ardechedromenumerique.fr/eligibilite

Le reste de la commune a été lancé en études de déploiement en fin d’année 2021 avec la commune de Saint-Prix. Il s’agit de la première étape du déploiement, la plus longue et la plus complexe, qui dure en moyenne 18 mois. Ces études permettent de relever les adresses de chaque logement sur le terrain, de repérer et vérifier l’état des réseaux aériens et souterrains existants, principaux supports du déploiement, de définir le tracé du futur réseau fibre et de signer les conventions de passage avec les propriétaires concernés lorsque le réseau devra passer sur des parcelles privées.

Pendant cette phase, le groupement d’entreprises en charge du déploiement sur le secteur, Axione /Bouygues Energies et Services, vont pouvoir déterminer les tronçons sur lesquels il sera nécessaire de réaliser des travaux de génie-civil c’est-à-dire là où aucune infrastructure existante (poteaux ou fourreaux) n’est disponible ou mobilisable. Les premiers travaux de génie-civil viennent d’être présentés aux élus de la commune lors d’une réunion, organisée fin mars.

Ils consisteront, d’une part, à poser une quarantaine de nouveaux poteaux et d’autre part à creuser des tranchées et poser de nouveaux fourreaux sur 4 tronçons pour un linéaire total d’environ 140 mètres. Ces travaux de création de d’infrastructure pourront démarrer en parallèle des études, toutefois il faudra attendre la fin de celles-ci pour que les travaux de câblage puissent commencer, à savoir le déploiement des câbles de fibre optique en aérien sur les poteaux et en souterrain dans les fourreaux ainsi que la réalisation des branchements optiques, soit prévisionnellement à partir du premier trimestre 2023. 

Et ensuite ?

Une fois le réseau intégralement déployé, il est confié à ADTIM FTTH, l’exploitant du réseau public. ADTIM FTTH commercialise le réseau auprès des opérateurs Fournisseurs d’Accès Internet (FAI). Ces derniers installent leurs équipements dans les locaux techniques et peuvent ensuite proposer leurs offres aux futurs abonnés. Après la réception des chantiers, cette étape dure 3 mois.

 

A l’ouverture commerciale, soit d’ici le premier trimestre 2024, les habitants pourront souscrire une offre fibre auprès d’un opérateur FAI disponible sur le réseau public ADN. Une prise terminale optique sera installée à leur domicile par l’opérateurs FAI choisit afin qu’ils puissent bénéficier de la connexion fibre. Ce raccordement est pris en charge par l’Etat et les collectivités notamment la Communauté de communes Val’Eyrieux dans le cadre du plan de financement du réseau ADN.

 Attention, tous les foyers ne seront pas éligibles à la fibre dès l’ouverture commerciale car des travaux resteront à réaliser. Ils concerneront :

  • Les lotissements privés, les immeubles, les logements pour lesquels le déploiement doit passer en façade et qui nécessitent la signature d’une convention. Ce déploiement est réalisé par ADTIM FTTH, l’exploitant du réseau ADN.
  • Des travaux à réaliser par ADN qui n’ont pas pu être faits pendant la phase de travaux initiale du fait de blocages de conventions, d’attente d’autorisation de réseaux tiers, ou d’attente de coordination, etc.
  • Des travaux de déploiement en aérien sur les supports du réseau électrique à finaliser.

*Ce prévisionnel d’ouverture est cependant susceptible d’évoluer en fonction des contraintes techniques rencontrées sur le terrain et autres aléas de chantier. 

 

Pour toute questions :

Consulter la Foire aux Questions d’ADN :  https://www.ardechedromenumerique.fr/faq

Contacter la hotline d’ADTIM FTTH, l’exploitant du réseau public ADN au

 

École – Apprendre à économiser les ressources en eau

Le syndicat mixte Eyrieux Clair a pour mission, entre autres, de protéger et d’optimiser les ressources en eau. C’est dans ce cadre que des animations sont proposées aux 69 écoles adhérentes du syndicat dont plusieurs sont situées sur le bassin versant de l’Eyrieux.

Pour l’année scolaire 2021/2022, huit écoles ont pu en bénéficier. Celle de Belsentes en fait partie. Les enfants des classes de cours élémentaire et de cours moyen, ce qui représente une trentaine d’élèves environ, ont donc pu profiter de cette in tervention.

Les coûts de cette opération sont pris en charge entièrement par le syndicat avec l’appui de l’agence de l’eau et du département. Le projet a été porté par Eyrieux Clair en association avec l’association agréée de pèche et de protection des milieux aquatiques, l’agence locale de l’énergie et du climat de l’Ardèche ainsi que l’arche des métiers.

Utiliser de l’eau semble facile puisqu’elle est à portée de nos robinets. Cependant l’eau a tendance à se raréfier compte tenu des changements climatiques. Il était donc question de sensibiliser les plus jeunes à la bonne gestion des ressources en eau : préservation des milieux aquatiques : (rivières, ruisseaux, berges…) et partage équitable de l’ eau entre tous les usagers : (agriculteurs, entreprises, privés…) et à l’économie de l’eau en pratiquant les bons gestes à la maison.  Bonnes pratiques et bonnes habitudes acquises dès le plus jeune âge permettent d’économiser de nombreux mètres cube d’eau. Tout cela s’est fait par l’intermédiaire de jeux de rôles auxquels les enfants ont participé volontiers dans une bonne ambiance.

Planning des travaux d’assainissement sur Belsentes

A la faveur d’une réunion publique, le planning de ces importants travaux, à l’étude depuis de nombreux mois, vient d’être présenté aux habitants du village de Saint Julien Labrousse.

Sont intervenus les responsables de Val’Eyrieux chargés d’organiser les travaux, le cabinet d’études Merlin pour la conception du plan, ainsi que les entreprises de TP qui vont participer au chantier.

Le but est la mise en conformité des installations ainsi que la création d’une station d’épuration qui évitera le déversement des déchets dans la nature. Seront impactés dans un premier temps, de début mai à mi-juillet, la rue principale et ses rues adjacentes ainsi que la montée de l’église.

Les intervenants ont insisté sur les aspects techniques du chantier. Ce sont 42 raccordements au réseau qui vont être effectués sur cette première phase. Les quelques 48 restant feront l’objet d’une deuxième phase.

Les entreprises présentes feront en sorte de minimiser le plus possible les gênes et nuisances occasionnées par ce chantier et resteront à l’écoute des habitants.

Vers contre verres à l’Art des Chemins

 Le printemps des poètes 2022 est venu poser ses valises le temps d’une soirée à l’Auberge L’Art des chemins vendredi 18 mars. Organisé par  la bibliothèque de Belsentes et la médiathèque du Cheylard, le café poétique s’est ouvert en chanson suivi d’une lecture à deux voix. Les textes se sont succédés sur le thème de l’Ephémère : haïkus de Laoshu, poèmes de Jean Rousselot, Guillevic et une chanson de Moustaki…

La soirée a continué autour du partage de poèmes que chacun avait apporté. Ce fut l’occasion de retrouver certaines fables de La Fontaine, des poèmes de Baudelaire, Rimbaud, Victor Hugo, Jacques Prévert et bien d’autres ainsi que ceux de poètes plus contemporains comme Jacques Ancet ou Henri Michaux. On a aussi découvert un poète cubain, certains nous ont fait le plaisir de lire leur propre vers et Les Passantes de Brassens sont venues clôturer la soirée en musique.

Au milieu des verres et des discussions, les mots ont fait leur chemin, éveillés des souvenirs, évoqués ce que nous ne savons pas toujours dire et mettre en lumière des parts du monde que nous ne faisons souvent qu’effleurer. Vers contre verres, les partages et le plaisir de l’échange étaient au rendez-vous. Il ne restait qu’à trinquer et se promettre d’autres belles rencontres à venir .

En mars… Économiser la ressource en eau !

Découvrez chaque mois un article “rivière” sur le site d’Eyrieux Clair …. en lien avec l’actualité, les activités anthropiques… Bonne lecture !

A lire ce moi-ci, “L’eau, un bien précieux“… Economiser l’eau devient essentiel car la période où la demande est la plus forte, correspond aussi au moment où la ressource est au plus bas ! Adoptons les bons gestes…

Retrouvez les articles déjà parus :

En 2022 :

En 2021 :