Belle randonnée de fin d’été à Saint-Julien Labrousse

Le 20 août, le cycle des randonnées proposé par l’Association N’oeuf de Coeur et la Mairie de Belsentes en partenariat avec Le Code Bar et L’Art des chemins s’est terminé par une escapade  sur les chemins de Saint-Julien-Labrousse au soleil couchant. Une cinquantaine de randonneurs de toutes générations s’est dirigée vers l’ancien moulin de Boissier jusqu’à atteindre le Camping de  la Chazalet avant de rejoindre le village par Bastier et la montée du Calvaire.  Ce fut l’occasion de découvrir, pour certains, et redécouvrir, pour d’autres, les sentes ombragées et les paysages vallonnés de la Commune.

A l’arrivée, les marcheurs se sont retrouvés autour d’un repas proposé par le Code Bar dans une ambiance conviviale et chaleureuse.

 

Randonnée sur les sentes du 30 juillet

Ce jeudi 30 juillet une randonnée sur les sentes organisée par l’ association N’oeuf de Coeur de Saint Julien Belsentes a réuni une cinquantaine de participants.

A 17 heures, heure du rassemblement la température était quasi caniculaire et les deux organisateurs, très prévenants, avaient revu les circuits initialement prévus afin qu’ils passent le plus possible à l’ombre, pour le confort des randonneurs.

De belles vues sur la vallée de l’ Eyrieux nimbée de brume de chaleur nous ont, entre autres, été offertes au cours de cette agréable promenade sur des sentiers bien entretenus et de ce fait très praticables.

Pour terminer l’après midi, qu’une petite averse n’a pas réussi à gâcher, nos deux organisateurs, Maxime et Christophe se sont mis aux fourneaux pour nous concocter une solide collation (salade de tomates, omelette et une glace en dessert) qui nous a été servie par les gérants du Code Bar.

Cet évènement convivial a été apprécié par les participants heureux de se retrouver et il s’est déroulé dans l’application des mesures sanitaires actuellement en vigueur.

Repas de Fête de Belsentes 15 aout 2020

La météo était au rendez vous de cette belle journée ensoleillée à laquelle ont répondu une centaine de personnes venues des Nonières et de Saint Julien.

Depuis la veille les bénévoles de l’association N’ oeuf de Coeur, des membres du Conseil Municipal ainsi que les Gérants du Code Bar se sont activés pour que cette fête soit, malgré les contraintes sanitaires actuelles, une réussite.

Transport du matériel logistique, montage de chapiteaux pour protéger du soleil les participants ont été réalisés le vendredi et, tôt le samedi matin, cuisiniers et cuisinières étaient en place pour la préparation des salades, la cuisson de la viande sur le gril et la confection d’excellentes criques. Un délicieux éclair au chocolat concluait le repas.

Celui ci était accompagné d’un concert du duo N’harmonie, Christophe et Stéphane, qui nous ont chanté une partie de leurs compositions ainsi que des reprises notamment de Johnny.

Un apéritif par personne et le concert étaient offerts par la Mairie.

Ce moment de fête et de convivialité s’est déroulé dans la bonne humeur et le respect des consignes sanitaires.

Bénédiction du Calvaire de Saint Julien Labrousse

Ce dimanche 12 juillet, le Père Emmanuel de Jerphanion de la Paroisse du Cheylard a procédé à la bénédiction du Calvaire de Saint julien Labrousse Belsentes.
Ce Calvaire situé aux abords d’une partie du Chemin de Compostelle, avait été fondé en 1931 suite à une Mission des Pères Jésuites. Laissé ensuite à l’abandon pendant plusieurs décennies, il retrouve une seconde vie sous l’impulsion des bénévoles d’une association “Les Amis du Calvaire de Saint Julien” présidée par Madame Jeannine Narbot, grâce aux dons que cette association a pu recueillir.

D’autres nombreux bénévoles labroussois ont participé à un important défrichage du terrain donné à bail par la commune. Nul doute qu’ils continueront à l’entretenir.
Le Calvaire est érigé sur un dome dominant tout Saint Julien avec une vue panoramique et superbe sur la principale chaine montagneuse ardéchoise (Gerbier de Jonc, Suc de Sara et Mont Mezenc).
Le Christ en croix a été magnifiquement redoré par Madame Marion Sommier. Cette croix ainsi que celles des deux larrons l’accompagnant ont été dressées par la Menuiserie Serillon, qui a fait cadeau de ses heures de travail.
Une table et deux bancs installés à proximité invitent à faire une pause dans cet environnement paisible et propice à la méditation.
Un texte de Monsieur Joseph Michel, secrétaire de l’association, a été lu et des psaumes appelant à la fraternité ont été chantés par la Chorale de la Paroisse du Cheylard.
Ce moment de recueillement a été suivi d’un apéritif dinatoire préparé avec soin par les bénévoles habituels de la commune.
Ces précieux instants de convivialité se sont tenus dans le respect des mesures barrière de sécurité sanitaire en vigueur en cette prériode de covid 19.

Soirée ADN

Ce vendredi 17 juillet, le groupe ADN, issu de L’ Ecole de Musique du Cheylard, s’est produit à l’ Auberge l ‘ Art des Chemins sur la Commune de Belsentes Les Nonières.

Ce groupe est composé de 6 jeunes musicIens dont deux chanteuses Lorena et Valentine, cette dernière officiant également au clavier, deux guitaristes, Mathias et Matteo, un bassiste Léo. Le batteur habituel du groupe, Loîc, absent pour cette soirée, a été remplacé pour l’ occasion par Jean Phi, leur professeur de l’ Ecole de Musique.

Ces jeunes gens qui jouent avec sérieux et conviction ont assuré avec succès cet événement musical en interprétant des titres nombreux et variés qui ont donné envie de pouvoir les écouter à nouveau.

La soirée était un peu fraîche mais ce groupe sympathique a permis de réchauffer l’ atmosphère en créant l’ ambiance.

Un repas assis était servi par l’ Auberge dans le respect des mesures sanitaires liées au covid 19.

Première “Rando des sentes”

L’association N’Oeuf de Coeur et l’Auberge “L’Art des chemins” ont organisé une “Rando des sentes” le jeudi 16 juillet. Les randonneurs se sont réunis devant l’Auberge à 17h pour un circuit de 9km. A flan de colline ils ont suivi la direction de Bois Laroche, puis sont descendus à travers bois pour rejoindre la Dolce Via en contrebas. Chacun a son rythme les groupes s’en sont retournés vers le village tout en profitant des paysages et échangeant au grès des rencontres. A leur arrivée, une assiette les attendait à l’Auberge pour un moment de convivialité au soleil couchant.