Représentation de la pièce « De ce côté » à Saint-Julien Labrousse

Nous étions une cinquantaine de spectateurs réunis dans la salle des fêtes des Saint Julien Labrousse ce jeudi 18 novembre. Nous avions laissé les quelques préoccupations du moment pour venir rencontrer Dieudonné Niangouna et sa pièce « De ce côté ». Il devait être question d’exil, de migration, comme d’un sujet déjà traité, sans surprise peut-être.

Il s’est agi d’autre chose, d’une forme d’introspection, d’un voyage « De ce côté ». Dido le personnage fait vivre par ses paroles ou à travers elles les êtres de son histoire. Il « a quitté son pays en pleine représentation théâtrale suite à un attentat à la bombe. Cité comme ennemi public du fait de ses prises de parole contre le régime en place, le dramaturge a dû partir laissant les spectateurs à l’agonie et sa famille en détresse »*.

Nous avons traversé l’histoire de Dido, traversé la colère, la solitude, la détresse. Nous avons été pris par l’urgence de dire, par l’espoir dérisoire qu’il existe des chemins pour dépasser les folies des Hommes, pour se relever et dessiner des libertés plus grandes. Pour Dido, c’est monter à nouveau sur les planches, construire d’autres textes, retrouver le fil de ce qui lui appartient vraiment.

Le silence s’est fait quelques secondes à la fin du spectacle avant d’applaudir, comme s’il fallait tout laisser intact, comme s’il fallait du temps encore pour prendre la mesure de notre petite épopée.

Les mots sont revenus à l’issue du spectacle. La Mairie offrait un verre et c’est tranquillement que chacun a pu échanger. Dieudonné Niangouna s’est joint aux spectateurs et a pu parler de son travail et de sa démarche avec ceux qui le souhaitaient. Il a à son actif de nombreuses créations théâtrales en tant qu’auteur, metteur en scène et comédien. Il était accueilli à Saint Julien dans le cadre de la comédie itinérante de la Comédie de Valence en partenariat avec la Communauté de Commune Val Eyrieux et Belsentes.

 

*propos repris du fascicule de présentation du spectacle édité par la Comédie de Valence.

LA FIBRE ARRIVE

Ce mardi 20 avril, le Syndicat ADN et l’exploitant du réseau public, ADTIM FTTH, organisaient une webconférence en direct pour l’ouverture commerciale des services fibre optique pour les communes du Cheylard, Jaunac, Saint-Jean-Roure, Saint-Michel-d’Aurance, Saint-Cierge-sous-le-Cheylard et Belsentes sur le territoire de la Communauté de communes Val’Eyrieux.

Les habitants concernés peuvent visionner le replay à l’adresse : https://replay.ardechedromenumerique.fr

AVIS DE RECHERCHE 

Les enfants de Belsentes sont à le recherche d’une ou plusieurs assistantes maternelles pour les accueillir quand Papa et Maman sont au travail.

Si participer à leur confort et leur bien-être vous tente, n’hésitez pas, contactez le Relais d’Assistantes Maternelles (RAM) de la communauté de communes Val’Eyrieux.

(04 75 64 17 65 ou accueil@valeyrieux.fr)