Festivités 2021

Noël approche et ses rencontres traditionnelles avec lui. Malheureusement, cette année encore, la crise sanitaire semble vouloir impacter les fêtes du mois de décembre. Le repas des anciens ne pourra se tenir comme le voulait la tradition de nos deux villages.

La commission association a opté pour deux options. Elle propose aux moins de 70 ans un bon repas à faire valoir dans les restaurants de la Commune. Les plus de 70 ans ont deux possibilités : ils ont le choix entre le bon repas (comme leurs cadets) ou un colis de Noël.

9 couples, 16 femmes et 17 hommes ont choisi cette seconde option.

Ces colis ont été confectionnés exclusivement de produits locaux. Les exploitants présents lors des Mercredis de Belsentes ont été privilégiés.

Ainsi sont à l’honneur :

  • Les confitures de Zhou (Gîte des Boutisses de Saint-Jean Roure)
  • Les gâteaux et pains d’épices d’ Eliane Dietrichs (Silhac)
  • Les confitures de châtaignes et les terrines de chèvres et de brebis et les savons de Marie Terras (GAEC de Samarie de Saint-Jean-Chambre)
  • Le Miel de Mireille (Rucher d’Alazarine de Saint-Julien-Labrousse)

Le Téléthon et ces moments de partages ont ouvert ce mois de décembre que nous souhaitons joyeux et serein, autant que cette année 2021 le permettra !

Joyeuses Fêtes !

Représentation de la pièce « De ce côté » à Saint-Julien Labrousse

Nous étions une cinquantaine de spectateurs réunis dans la salle des fêtes des Saint Julien Labrousse ce jeudi 18 novembre. Nous avions laissé les quelques préoccupations du moment pour venir rencontrer Dieudonné Niangouna et sa pièce « De ce côté ». Il devait être question d’exil, de migration, comme d’un sujet déjà traité, sans surprise peut-être.

Il s’est agi d’autre chose, d’une forme d’introspection, d’un voyage « De ce côté ». Dido le personnage fait vivre par ses paroles ou à travers elles les êtres de son histoire. Il « a quitté son pays en pleine représentation théâtrale suite à un attentat à la bombe. Cité comme ennemi public du fait de ses prises de parole contre le régime en place, le dramaturge a dû partir laissant les spectateurs à l’agonie et sa famille en détresse »*.

Nous avons traversé l’histoire de Dido, traversé la colère, la solitude, la détresse. Nous avons été pris par l’urgence de dire, par l’espoir dérisoire qu’il existe des chemins pour dépasser les folies des Hommes, pour se relever et dessiner des libertés plus grandes. Pour Dido, c’est monter à nouveau sur les planches, construire d’autres textes, retrouver le fil de ce qui lui appartient vraiment.

Le silence s’est fait quelques secondes à la fin du spectacle avant d’applaudir, comme s’il fallait tout laisser intact, comme s’il fallait du temps encore pour prendre la mesure de notre petite épopée.

Les mots sont revenus à l’issue du spectacle. La Mairie offrait un verre et c’est tranquillement que chacun a pu échanger. Dieudonné Niangouna s’est joint aux spectateurs et a pu parler de son travail et de sa démarche avec ceux qui le souhaitaient. Il a à son actif de nombreuses créations théâtrales en tant qu’auteur, metteur en scène et comédien. Il était accueilli à Saint Julien dans le cadre de la comédie itinérante de la Comédie de Valence en partenariat avec la Communauté de Commune Val Eyrieux et Belsentes.

 

*propos repris du fascicule de présentation du spectacle édité par la Comédie de Valence.

Marchés Concerts et Randonnées!

Les mercredis de juillet ont accueilli leurs animations habituelles à Belsentes.

Le marché s’est tenu aux Nonières sous le soleil quelquefois, il lui a fallu jouer avec les nuages d’autres fois. Il demeure un moment convivial et agréable de la soirée avec ces échanges, ces rencontres et la découverte du travail et des passions de chacun.

Les membres des diverses associations  toujours partants pour donner un coup de main lorsqu’il le faut ont tenu les buvettes. L’association N’Oeuf de coeur a organisé les randonnées du 21 juillet et du 4 août et a su s’adapter dans la bonne humeur aux aléas climatiques permettant aux participants de découvrir ou redécouvrir les “belles sentes” de Saint-Julien Labrousse.

Casse-croûte et repas ont été servis par les deux bars et une association de la commune. Le Code Bar a accueilli les randonneurs autour d’une excellente assiette campagnarde et l’association N’oeuf de coeur a préparé une omelette aux champignons très appréciée. Le 28 juillet, l’Art des chemins a préparé des lasagnes dans le cadre du concert du duo Enharmonie.

 

Deux soirées se sont terminées en musique. Le duo Enharmonie nous a présenté son répertoire renouvelé, avec des reprises de chansons françaises (Renaud, Goldman, Dutronc, Cabrel), ainsi que leurs propres compositions. A noter, entre autres, la prestation de ce duo d’amis musiciens sur la reprise des « épices du souk du Caire » de Benabar.

Le mercredi 04 aout, Saint-Julien Labrousse a accueilli le groupe ADN. Si le temps n’a pas été au rendez-vous, si le public n’a pas été aussi nombreux qu’espéré, la convivialité était là. Par des reprises pop-rock (Beatles, Goldman, Shaka Ponk, Téléphone, Indochine… ), le groupe a su réchauffer les cœurs avec sa qualité d’écoute et sa belle complicité, ses beaux moments de guitares et basse et un très beau duo piano-voix.

Marchés et randonnées continueront de ponctuer les mercredis du mois d’Août. Au programme, ciné de plein air et concert si les nouvelles règles sanitaires le permettent.

14 juillet : marché convivial et marche poétique!

Ce mercredi 14 juillet a accueilli le marché nocturne hebdomadaire de Belsentes et une randonnée poétique.

Si le soleil et la chaleur n’étaient pas encore tout à fait là, la convivialité et le plaisir d’être ensemble n’ont pas manqué à l’appel. La musique et la poésie ont été à l’honneur. Les exposants avaient apporté leur bonne humeur et certains leurs instruments. C’est accompagnés des mélodies du violon et de l’accordéon que les habitants ont pu faire leurs achats.

La randonnée a rassemblé une trentaine de randonneurs, tout âge confondu. Organisée par l’Art des chemins en partenariat avec des bénévoles de la bibliothèque et la Mairie, une marche de quelques kilomètres à travers bois et champs a été ponctuée de lectures autour du thème de la nature.

Les randonneurs sont arrivés au village au son des mélodies du marché. Une assiette les attendaient à l’Auberge. La soirée s’est finie autour d’un verre ou de dernières emplettes de produits locaux et artisanaux.
Merci à Nadine et Jean-Pierre qui ont accepté gentiment d’accueillir les randonneurs sur leurs propriétés.

Bilan du 1er mercredi de Belsentes !

Saint Julien Labrousse a accueilli son premier marché nocturne ce mercredi 7 juillet.

 Malgré un ciel menaçant, une dizaine d’exposants s’est réunie pour présenter ses produits et échanger sur ce savoir- faire. 

Des producteurs de légumes ou de produits transformés (farine de châtaignes, confiture, terrines et rillettes, miel, biscuits sans gluten, bières) ainsi que quelques artistes et artisans (photos, peinture, bijoux, maroquinerie) sont venus partager leur passion avec les habitants des alentours.

La peur de la pluie et les désagréments du vent n’ont pas empêché les participants de profiter du plaisir de se rencontrer, de se retrouver, d’admirer ensemble le jeu du soleil entre les nuages.

Ceux qui souhaitaient manger un bout, en attendant le concert prévu en soirée, ont pu trouver leur bonheur auprès du barbecue chaleureux préparé par le Club de Foot de Saint-Julien. Les habitants de notre commune se sont retrouvés nombreux pour profiter à la fois de ce moment de convivialité et des frites et godiveaux qui composaient  le menu préparé à l’ abri du lavoir, car la pluie menaçait.

C’ est cette dernière qui a obligé les exposants à emballer précipitamment leurs produits et nous faire installer à la salle polyvalente en contrebas du village les musiciens du DUO XY, dont le concert était très attendu. Christophe et Marie-Laure nous ont enchantés en interprétant leur répertoire de reprises de chansons françaises et étrangères ainsi que leurs propres compositions. Ces musiciens talentueux ont séduit un public particulièrement attentif et réactif. La guitare, les percussions et les voix ont su nous faire voyager et nous emmener pour un final  “au bout de la terre, au pays des merveilles”.

Travaux autour de l’école

Les aménagements autour de l’Ecole touchent à leur fin. Une réflexion avec les familles, les enseignants, les élus, les riverains ainsi que les techniciens des bureaux d’étude a permis de penser et concevoir la sécurisation des abords de l’école.

Le virage de la route de Saint-Agrève a été légèrement élargi de manière à améliorer la visibilité.

Sur la route du Cheylard, depuis le parking, les déplacements se feront sur un trottoir plus large et sécurisé. Au droit du passage piéton permettant d’accéder à l’école, un rétrécissement de chaussée ne permet qu’un passage à une voie obligeant les véhicules à ralentir.

Une place en encoche permet un arrêt minute pour déposer les enfants.

L’arrêt de car se fera contre le trottoir, et dans quelques semaines, un radar pédagogique viendra terminer l’aménagement.

Ce projet a été financé grâce à une aide de la région de 40 000€ et une aide du département de 40 000€ également.

Le coût global des travaux est de 120 000€ HT.