Poursuite des travaux … Le déploiement de la fibre optique à Belsentes

Le déploiement de la fibre optique à Belsentes

 Piloté par le Syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique (ADN), pour le compte des Départements de l’Ardèche et de la Drôme, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et des intercommunalités du territoire, avec le soutien de l’État et de l’Europe, le déploiement de la fibre optique à la maison (FTTH) se poursuit en Ardèche et en Drôme.

 A Belsentes, un premier secteur d’environ 70 foyers ou locaux d’activités a déjà été déployé par ADN avec les communes voisines de Saint-Michel-d’Aurance, Saint-Cierge-sous-le-Cheylard, Le Cheylard etc.  A date, 20 foyers ont souscrit un abonnement fibre auprès d’un opérateur fournisseurs d’accès à Internet et profitent aujourd’hui des services à Très Haut Débit.

Pour savoir s’ils sont éligibles à la fibre, les habitants peuvent tester leur éligibilité sur l’outil « A quand la fibre chez moi ? » : https://www.ardechedromenumerique.fr/eligibilite

Le reste de la commune a été lancé en études de déploiement en fin d’année 2021 avec la commune de Saint-Prix. Il s’agit de la première étape du déploiement, la plus longue et la plus complexe, qui dure en moyenne 18 mois. Ces études permettent de relever les adresses de chaque logement sur le terrain, de repérer et vérifier l’état des réseaux aériens et souterrains existants, principaux supports du déploiement, de définir le tracé du futur réseau fibre et de signer les conventions de passage avec les propriétaires concernés lorsque le réseau devra passer sur des parcelles privées.

Pendant cette phase, le groupement d’entreprises en charge du déploiement sur le secteur, Axione /Bouygues Energies et Services, vont pouvoir déterminer les tronçons sur lesquels il sera nécessaire de réaliser des travaux de génie-civil c’est-à-dire là où aucune infrastructure existante (poteaux ou fourreaux) n’est disponible ou mobilisable. Les premiers travaux de génie-civil viennent d’être présentés aux élus de la commune lors d’une réunion, organisée fin mars.

Ils consisteront, d’une part, à poser une quarantaine de nouveaux poteaux et d’autre part à creuser des tranchées et poser de nouveaux fourreaux sur 4 tronçons pour un linéaire total d’environ 140 mètres. Ces travaux de création de d’infrastructure pourront démarrer en parallèle des études, toutefois il faudra attendre la fin de celles-ci pour que les travaux de câblage puissent commencer, à savoir le déploiement des câbles de fibre optique en aérien sur les poteaux et en souterrain dans les fourreaux ainsi que la réalisation des branchements optiques, soit prévisionnellement à partir du premier trimestre 2023. 

Et ensuite ?

Une fois le réseau intégralement déployé, il est confié à ADTIM FTTH, l’exploitant du réseau public. ADTIM FTTH commercialise le réseau auprès des opérateurs Fournisseurs d’Accès Internet (FAI). Ces derniers installent leurs équipements dans les locaux techniques et peuvent ensuite proposer leurs offres aux futurs abonnés. Après la réception des chantiers, cette étape dure 3 mois.

 

A l’ouverture commerciale, soit d’ici le premier trimestre 2024, les habitants pourront souscrire une offre fibre auprès d’un opérateur FAI disponible sur le réseau public ADN. Une prise terminale optique sera installée à leur domicile par l’opérateurs FAI choisit afin qu’ils puissent bénéficier de la connexion fibre. Ce raccordement est pris en charge par l’Etat et les collectivités notamment la Communauté de communes Val’Eyrieux dans le cadre du plan de financement du réseau ADN.

 Attention, tous les foyers ne seront pas éligibles à la fibre dès l’ouverture commerciale car des travaux resteront à réaliser. Ils concerneront :

  • Les lotissements privés, les immeubles, les logements pour lesquels le déploiement doit passer en façade et qui nécessitent la signature d’une convention. Ce déploiement est réalisé par ADTIM FTTH, l’exploitant du réseau ADN.
  • Des travaux à réaliser par ADN qui n’ont pas pu être faits pendant la phase de travaux initiale du fait de blocages de conventions, d’attente d’autorisation de réseaux tiers, ou d’attente de coordination, etc.
  • Des travaux de déploiement en aérien sur les supports du réseau électrique à finaliser.

*Ce prévisionnel d’ouverture est cependant susceptible d’évoluer en fonction des contraintes techniques rencontrées sur le terrain et autres aléas de chantier. 

 

Pour toute questions :

Consulter la Foire aux Questions d’ADN :  https://www.ardechedromenumerique.fr/faq

Contacter la hotline d’ADTIM FTTH, l’exploitant du réseau public ADN au